Marchen awakens romance
Bienvenue à toi, cher(s) visiteur(s),

Te voici à Mar Heaven,

Et le deuxième War Game va bientôt être lancé par l'Echiquier...

Quel camp vas-tu rejoindre ?

Marchen awakens romance

Il y a six ans, le premier War Game a eu lieu, la Cross Guard en est ressortie vainqueur... Mais l'échiquier est de retour et veut relancer le War Game...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimera
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Sam 19 Nov - 23:17

Encore toi ?! ft Camille Vivelangue

Life is not a fairytale and there are no happy endings

Une journée de plus débutait, parmi tant d'autres déjà passées. L'ennui était à son summum. Il n'y avait rien à faire au château, et tant qu'on ne recevait pas les ordres de déclenchement des hostilités venant du Phantom, on ne pouvait rien faire. Tout était trop calme. Mes dents se serrèrent de frustration. Je n'avais qu'une envie, et c'était de faire couler le sang. Mais pour le moment, on n'avait pas l'autorisation. Heureusement, j'avais mon masque sur le visage, cachant ainsi mes véritables émotions. Enfin, mon envie de destruction, vu que c'était la seule chose qui me restait. Mon coeur, totalement détruit, je l'ai jeté. J'ai tout abandonné de mon ancienne vie. Même ce garçon aux cheveux violets. Lui aussi, m'avait trahi.

Avec ces pensées dans la tête, je marchais silencieusement dans les couloirs sombres du château, en ignorant la présence des autres membres de l'Echiquier. Je n'avais qu'une seule chose en commun avec eux, l'envie de détruire ce monde. C'était la seule chose qui nous reliait, mais, personnellement, je ne les considérait absolument pas comme des compagnons, ou des camarades. Ils n'étaient rien pour moi. A part Peta. C'est lui, qui m'a trouvé et m'a donné une chance de me venger. C'est le seul, que j'arrive à apprécier, même si je ne le montre pas.

Continuant à marcher, j'arrivais ainsi dans une grande salle. Elle était vide. Enfin, presque. Une personne aux cheveux violets était présente. J'ignorais qu'on avait un nouveau membre parmi nous. Mais, je m'en fichais un peu. Mais la natte tombante, me rappelait quelqu'un. Je finis par voir son visage. Le choc était énorme. Cette personne.... Celle qui m'avait trahi et avait participé à la mort de Marco.... Il avait donc le culot de venir parmi nous. Pourquoi ? Je ne comprenais pas. Et n'en avais pas envie. Pas après ce qu'il m'avait fait subir. Ca tombait bien, qu'il ne puisse pas voir mon visage. Bien que j'aurais bien aimé voir sa réaction s'il savait que j'étais la petite fille avec qui il jouait souvent étant plus jeune. Heureusement que grâce à mon masque ma voix était modifié, sinon ça aurait été trop facile pour lui de me reconnaître.

Qui es tu ?

Ma voix, presque masculine, résonnait dans l'immense salle, aux tables décorées par des nappes aussi rouges que le sang frais.


_________________

J'ai renoncé à mon côté humain, depuis ce jours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mar-heaven-rpg.forumactif.com
Camille Vivelangue
Admin
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Dim 20 Nov - 1:27

Une astuce ? Hmm... Pourquoi pas ? Vous voyez, dans le cas où vous vous retrouvez avec deux filles ou plus auprès de vous, c'est foutu. Tout simplement car, hormis en négociant un plan à plusieurs, ce qui est rarement faisable, vous vous retrouvez avec des rivales qui vont se tirer dans les pattes et vous pourrir la vie si vous en choisissez l'une. Dans le pire des cas, celle que vous aurez choisi vous enverra même paître de peur du courroux de ses comparses. Alors que si, à l'instant présent, vous vous trouvez en face d'une sublime créature bien pulpeuse, isolée, comme un petit mouton fragile... C'est amplement plus facile. Sous mon charme, le petit pion ne tardera pas à tomber. Eh, n'est-ce pas à mon tour de briller ? Il faut dire que, n'ayant aucune envie de passer pour le fou, j'ai porté une attention toute particulière à la séduire.

Je vois ses formes danser au creux de mes paroles, je vois son sourire éclairer son pâle visage et ses yeux m'expliquer, lentement, qu'elle fait de moi son roi. Une future passade, rien de bien grandiloquent. Ça ne sera jamais ma reine mais qu'importe ? Elle ne le sait pas.

Je me sens à mon aise ici, parmi des idiots convaincus de leur cause. Enfin, à mon aise comme partout, je ne suis pas bien difficile. Ou peut-être, au contraire, le suis-je trop, ce qui expliquerait cette éternelle insatisfaction qui me taraude. Ma soeur, au contraire, semble ici chez elle. Je l'ai déjà perdue de vue, elle revit pendant que j'agonise. ...Ma cible est si prévisible !

C'est une immense forme débarquant dans mon dos qui me fait sursauter assez pour que ça se voit bien que je tente de le dissimuler, simple réflexe de domination. La future passade se barre, je suis dégouté. Putain, j'espère qu'il a une bonne excuse !

'Qui suis-je', me demande l'énargumène, aussi imposant que je le suis et moi de faire une grimace désarçonnée. Un sourire la recouvre bien vite.
<< Qui suis-je ? >> Je m'exprime. << Eh bien c'est fortement possible, qu'étant donné mon cas, je m'introduise comme un être qui se vit et qui se vie dans une ère trouble et dans l'attente d'une guerre. >> J'ai reculé. Des fois, avec les bourrins, ils frappent avant d'écouter. On sait jamais. Je suis nouveau dans ce coin, quelques semaines, quelques mois, et ce type, je le connais ni d'Eve ni d'Adam. Tss, fallait que ça tombe pour ma pomme. << Entre autres, un pion parmi tant d'autres. >> Mon air narquois n'a d'égale que mon impertinence. De vous à moi, je suis censé me montrer un peu courroucé d'avoir perdu ma conquête. Si je ne le cherche pas, j'aurais l'air de quoi ? << Ce serait possible d'avoir, en retour, une réponse semblable pour ta question ? >> Je lui tire la langue, ça m'échappe. << Je te demande qui t'es, mec. >>

Je suis pas trop pour la bagarre, remarquez, et si ce con se vexe, je ferais bien vite de détaler. Mais chercher les gens, ça, ça me pose pas de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimera
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Dim 20 Nov - 10:02

Encore toi ?!  ft Camille Vivelangue

Life is not a fairytale and there are no happy endings

Un pion ? Un faible entre autre. Je ne pus m'empêcher de ricaner doucement. J'étais très heureuse du petit effet que je lui avais fait. J'avais parfaitement vu son sursaut, bien qu'il avait tout fait pour le dissimuler. Et je comptais bien m'amuser avec lui. Le passer à la casserole, pour peut être enfin avoir ma réponse.

"Ce serait possible d'avoir, en retour, une réponse semblable pour ta question ?  Je te demande qui t'es, mec."

Mec ?

Alors là, c'était le pompom. Et je ne pus m'empêcher d'éclater de rire assez violemment. C'était à se tordre de rire. J'avais, après tout comme passion de faire tourner les gens en bourrique sur mon sexe. Et de me moquer d'eux. Ce n'était pas pour rien que je les méprisais tous, autant qu'ils sont. Sauf mon sauveur. Mais sur ce garçon, ça avait plus que bien marché.

Mon nom est Kimera.... Et quelqu'un que tu connais plutôt bien.... Camille Vivelangue....

Je le pointais du doigt, mon ongle griffu pointant sa poitrine. Sous mon masque, je m'amusais très clairement. Je remis alors ma main dans l'une de mes manches de ma tunique épaisse, que j'avais pris mauve aujourd'hui. Était-ce le destin, je n'en sais fichtrement rien. Mais je n'allais pas m'ennuyer.

Dis moi... Qu'est ce qui t'as fais rejoindre l'Echiquier ? L'envie de meurtre ? De tout détruire ?

Plus je parlais plus j'avançais vers lui, le coinçant au final contre le mur. Et plus ma voix était tremblante d'excitation. Habituellement, je ne parlais que très rarement, même Halloween ne m'avait jamais autant entendu parlé. Mais là, c'était une véritable joie. Je m'amusais.

Mais pour le moment tu n'es qu'un simple pion... Tu ne vaux pas grand chose... Peut être que tu monteras en grade durant le War Game ? J'en sais fichtre rien, mais étant donné que je suis bien plus haut dans la hiérarchie tu me dois obéissances... Et je ne supporte pas les coureurs de jupon dans ton genre, alors fais bien attention à toi.... Y a pas si longtemps j'ai châtié un pion, une jeune fille.... Je ne suis pas sûre que tu la trouverais aussi séduisante maintenant....

J'éclatais à nouveau de rire. Un rire malsain, qui prouvait bien que ma santé mentale n'était plus tout à fait au rendez-vous.


_________________

J'ai renoncé à mon côté humain, depuis ce jours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mar-heaven-rpg.forumactif.com
Camille Vivelangue
Admin
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Lun 21 Nov - 13:56

Ille rit comme un imbécile. Visiblement c'était le 'mec' qui le gênait. Bon, bah... Je m'étais gouré. Une nana ? Probable, y'a pas trente six autres choix.

<< Autant te dire de suite que le choix de déguisement ne mets pas tes formes en valeur. >>  Marmonnais-je pendant qu'ille... Elle, du coup, se foutait de ma gueule.

<< Mon nom est Kimera.... Et quelqu'un que tu connais plutôt bien.... Camille Vivelangue.... >>

J'haussais un sourcil, intrigué. Des nanas qui me connaissaient, il y en avait des tonnes. Qu'elle connaisse mon nom de famille, ça voulait dire qu'on avait baisé plusieurs fois ensemble. Qu'importe, je n'aimais pas ce ton condescendant et je n'allais pas tarder à trouver un moyen de la faire descendre de ses grands chevaux.
<< Dis moi... Qu'est ce qui t'as fais rejoindre l'Echiquier ? L'envie de meurtre ? De tout détruire ? >>

La demoiselle sous ses viles atours avançait vers moi et je reculais de deux pas, par réflexe. Quand je vis le mur derrière moi, je m'arrêtais. Qu'elle me colle, qu'importe ! Si je sens ses formes sous la tenue, probablement que je parviendrais à la reconnaître à la taille du bonnet. Nan, j'déconne ! Mais ça coûte rien d'essayer. Bordel, qui j'ai pu me mettre à ce point à dos ?
Sinon, dans l'ensemble, sa question était loin d'être autre chose que rhétorique, mais la réponse restait simple: C'était la lassitude. La conviction des gens de 'bien' à être du bon côté avait fini par m’écœurer.
Elle me servi tout un speech sur mon obéissance et je la regardais, de haut en bas, à la recherche de son grade qui, s'il était marqué sur son front, n'était pas bien visible derrière le masque. A défaut de pouvoir m'en assurer, j'haussais les épaules, partant tout simplement du fait qu'elle pouvait avoir raison. Pauvre fille châtiée, qu'est-ce qu'elle avait fait ? C'est un crime que de s'attaquer au physique des gens.
<< Vous avez probablement raison. >> 'Les coureurs de jupons dans mon genre' ? Tsk, frustrée ! Ça ne faisait que me renforcer dans l'idée qu'il s'agissait d'une précédente conquête. Faudra que je les choisisse un peu mieux. Mais qu'elle ne s'en fasses pas: je cours aussi après les pantalons ! << Et je vous pris de m'excuser. ...Pardonnez-moi car votre grade n'est pas bien visible, vous êtes un...? >>

Je n'avais pas peur. Vivant au jour le jour, ma vie n'avait de valeur que sur l'instant. Je n'étais pas du genre précieux ni à craindre les coups bien que l'idée de me faire abîmer le visage n'avait rien de plaisant. Mais quitte à s'en sortir en un seul morceau, autant éviter le combat. Je pouvais être très lâche si l'occasion se présentait, mon égo n'étant qu'une notion vacillante. C'est d'ailleurs pour cela que je n'avais pas l'ambition de gagner en grade. J'étais capable de soigner: je resterai à l'arrière pour m'occuper des blessés. Il faut bien faire quelque chose de sa vie.

Et cette nana riait. Elle riait beaucoup. Soit j'avais un truc en plein milieu du front (et j'aurais dragué avec ça ? Merde !) soit un truc la faisait grandement marrer. On devait pas avoir le même humour car je ne saisissais pas quoi. C'est bon, j'ai capté qu'on se connaissait, c'est pas une raison pour te foutre de ma gueule à ce point ou ricaner à tout va. De toute façon, c'est pas comme si une seule de mes connaissances m'importait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimera
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Lun 21 Nov - 20:27

Encore toi ?!  ft Camille Vivelangue

Life is not a fairytale and there are no happy endings

J'avais parfaitement entendu ce que ce garçon avait dit pendant que je riais comme une folle. Et ça m'avait fait encore plus rire. Décidément, je m'amusais à coeur joie.

"Et je vous pris de m'excuser. ...Pardonnez-moi car votre grade n'est pas bien visible, vous êtes un...?"

Je pense qu'il était temps d'en finir avec cette petite mascarade que j'avais mis fièrement en place. J'avais alors arrêter de rire, laissant un silence de plomb s'installer dans la gigantesque salle. L'ambiance devenait sombre, et très lourde. Je sortais une main de mes manches et prit mon masque en main. Mais, je n'allais pas me dévoiler, sans laisser un peu de suspens dans l'air. Je prenais bien mon temps, savourant chaque instant de la situation. Pour finalement enlever mon masque entièrement, dévoilant ma véritable identité.

Ça fait un bail, n'est ce pas ?

Mon visage, défiguré à vie, n'était plus ce qu'il était. Des yeux sur le côté droit, une cicatrice recousue me passant sur le nez. Je n'incarnais pas la féminité, mais je l'avais délaissée depuis longtemps.

Et pour répondre à ta question, je suis du grade de cavalier...

Mon masque n'étant plus, ma voix résonnait comme celle d'une femme. Et je tirais la langue, montrant la boucle marquant la caste des cavaliers. Mes cheveux, toujours blonds, tenaient en l'air par des pinces.

Tu sais... Je suis bien plus à l'aise dans ces vêtements amples, au moins je suis à l'aise dedans...  

Je ricanais doucement.

J'espère que tu t'es bien amusés avec Marco... Ah, et j'ai tué tous ceux qui y ont participé, après avoir rejoint le Chess, y comprit tes amis... D’ailleur tu ne m'as pas répondus à ma question...

Je finis par reprendre un visage vierge d'émotion. Mon unique œil intact ne laissait rien passer. Pas même la joie, ou la nostalgie.

T'as ressentis quoi en torturant celui que j'ai aimé ? De la joie ? Je suppose...

Je le regardais, fixement, mon œil bleu glacé essayant de traverser le plus profond de son âme.


_________________

J'ai renoncé à mon côté humain, depuis ce jours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mar-heaven-rpg.forumactif.com
Camille Vivelangue
Admin
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Mar 22 Nov - 12:49

Le masque tombé, enfin, retiré, je plissais les yeux. M'étant cassé peu après le début de son interrogatoire, c'était clair et net que je n'allais pas la reconnaître comme ça. Après un long temps de latence, je tentais de faire le rapprochement.

<< J'espère que tu t'es bien amusés avec Marco... Ah, et j'ai tué tous ceux qui y ont participé, après avoir rejoint le Chess, y comprit tes amis... D’ailleurs tu ne m'as pas répondus à ma question... >>

<< ...Ei... Eileen ? >> Murmurais-je, déstabilisé. Non, impossible. Mais vous avez vu sa... ?! Ah ouais, quand même. Non, impossible. Ce truc, en face de moi, au visage bouffé par je ne sais quoi... C'était la plus jolie fille du village ?! Sacré merdier. Je fus pris de nausées, ne serait-ce qu'à penser que j'avais fantasmé sur cette nana bien plus que je ne l'aurais dû. Mais ces blobs sur son côté gauche... Qu'on ne me fasse pas croire que c'était dû à son supplice.

<< T'as ressenti quoi en torturant celui que j'ai aimé ? De la joie ? Je suppose... >>

<< Ils t'ont vraiment pas loupée. >> Cela m'échappa. << Fin si ce sont ceux de [...] qui t'ont fait cette tête. >> Je devais avoir peur ? Oh, zut. Tue-moi si t'es fâchée, va-y, j'attends. Ah, pardon, t'attendais une réponse ? << Tu veux savoir ce que j'ai ressenti ? >> De la joie ? Elle était totalement siphonnée. Qui ressentirai de la joie en torturant ? << Du plaisir ? De la justice ?... >> Si seulement. << ...Non, absolument rien de tout ça. Pour ça que je me suis barré de là. Si tu m'avais trouvé encore au village... Peut-être que j'aurais pu te sortir un autre discours mais tu comprends bien que si j'ai rejoins les Chess, c'est pas pour les cookies. Et toi, quand t'as buté ceux avec qui tu as grandie, t'as ressenti quelque chose ? >> Ils étaient morts. Tous, avait-elle dit ? C'est un bien petit mot qui représente une grande partie de nos connaissances. Je commençai à peine à le réaliser. Mes amis, mes... Parents ?
J'avais bien fait d'emmener Mika avec moi. A mon plus grand dépit, il n'y eut que le vide qui s'étendit sous mes pieds. Pas la moindre émotion négative sinon une légère déception. Plus j'y pensais, plus j'avais même l'impression d'être... Soulagé.

Pourquoi alors, si je me trouvais si insensible, mes jambes me lâchèrent, me faisant tomber sur le cul ? La chute ne fût pas brutale mais si étonnante que j'en palis. Je voulus me relever mais mes mains tremblaient bien trop pour cela. J'en souris, perplexe et étonné, fixant ces mains couardes qui ne me paraissaient pas être les miennes tant leur attitude différait de ce que j'avais l'impression de ressentir. << Tu les as tous tués ? >> Je redemandais, cherchais confirmation, plantant mes mirettes dans la sienne. J'étais blafard, troublé et, plus que tout, perdu. Tout ce que j'avais connu se tordait et se détériorait dans un silence tuant. Plus de repères sinon ce visage pas si loin du mien. Eileen. La plus jolie fille du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimera
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   Lun 12 Déc - 17:19

Encore toi ?!  ft Camille Vivelangue

Life is not a fairytale and there are no happy endings

La réaction de Camille était réellement jouissive. Le voir déstabilisé, perdu, était une telle joie pour moi, mais je n'en montrais pas grand chose, à part un sourire ironique.

"...Ei... Eileen ? "

En personne...

"Ils t'ont vraiment pas loupée. Fin si ce sont ceux de [...] qui t'ont fait cette tête."

Disons qu'ils sont en partie responsables... La cicatrice sur mon nez...

Tout en disant celà, je caressais celle ci. De vieux souvenirs. Un tourbillon de flash back m'assaillit. Le bon vieux temps, avant la mort de mon fiancé et ma torture. J'écoutais alors attentivement ses raisons, tout en montrant un visage vierge d'émotion. Jusqu'à la question.

"Et toi, quand t'as buté ceux avec qui tu as grandie, t'as ressenti quelque chose ?"

La joie d'avoir pu venger Marco et moi même ? Un certain plaisir de voir leur visage tordus de douleur ? J'y ai pris un grand plaisir à les faire souffrir, comme ils m'ont fait souffrir, moi et Marco...

Mon interlocuteur finit par tomber sur le sol, comme s'il venait d'apprendre la fin du monde.

Tu les as tous tués ?

Je fronçais les sourcils. J'avais la nette impression qu'il ne savait pas vraiment dans quoi il s'engageait en s'étant enrôlé dans l'Echiquier.

Oui... Tous... Mais crois moi, va falloir t'y habituer et vivre avec... Bientôt le War Game va commencer, mais avant, les hostilités vont être ouvertes... Des tas de villages vont être détruit, des tas de personnes vont mourir... Alors dis toi, que mon massacre ne sera rien en comparaison de ce qui va arriver dans très peu de temps....

Je sortais alors mes mains de mes manches. Elles prirent leurs formes atroce pour les autres. Ma main droite en une espèce de bouche salivante, ma main gauche une espèce de squelette de dinosaure.

Ca, se sont mes arms... Des Darkness arm... Ils ont causés grand nombre de morts, et continueront jusqu'à ce que ce monde soit purifier... Les yeux sur mon visage, aussi un Darkness Arm... Et j'en ai bien d'autres.... Héhéhéhé....Je suppose que tu les connais un peu ? Et que tu sais que ce n'est pas n'importe qui qui peut les manier ? Grace à eux, je suis montée au grade de cavalier, en six ans... Peu après le premier War Game...

Je souriais de manière sadique, ne laissant qu'imaginer la souffrance qu'avait enduré mes victimes passées. Mais qui n'était rien comparé aux miennes. Je ne faisais que rendre ce que l'on m'avait donné. Ce que je faisais était juste.

Je pense que tu n'est pas sans savoir que toutes les personnes dans l'Echiquier, ont toutes un lourd passé, ont en commun le fait que ce monde les a rejetés... Et qu'elles le haissent...

Je plantais alors mon oeil glacé dans les siens. La colère, la haine, la tristesse... Tout ça était renfermé dans mon corps depuis bien trop longtemps. Il était temps que ça sorte. Mais, durant le War Game. Que j'attendais avec impatience.


_________________

J'ai renoncé à mon côté humain, depuis ce jours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mar-heaven-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore toi ?! "PV Camille Vivelangue"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille Erlanger
» Camille Maurane, baryton martin
» Camille Jacquemin
» Camille Fournier
» Que Je T'aime par Camille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marchen awakens romance :: Mar Heaven :: Continent Austral :: Lestower-
Sauter vers: